Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 06 septembre 2017

Jean-Vincent Placé agressé, sa montre de 7 000 euros volée ? C’est l’arroseur arrosé, on ne va pas pleurer

place-20160520.jpg

Christine Tasin 

L’immigrationniste fou Jean-Vincent Placé était à une terrasse de café à 2 heures du matin quand 3 hommes l’ont agressé pour lui voler sa montre  à 7 000 euros, sa carte bleue et son téléphone. Une dent cassée en prime.

L’islamophile EELV libertaire s’est pris un pain dans la tronche, ça fait du bien, eu égard au nombre de fois où les Sans-dents ont eu envie de le lui donner en l’entendant militer contre eux. Surtout quand il parlait de préférence étrangère, de réduction du budget des armées, du mythe de l’insécurité… ça énerve. cliquez là

Ils trouvent quoi, les Sans-Dents ? Les Sans-Dents ils trouvent ça normal. Si les nantis, si les politiques partagent leur misère et leur insécurité, la notion d’égalité reprend un sens. Et puis, surtout, que ceux qui prônent immigration et impunité des délinquants en récoltent à leur tour les fruits, ça fait du bien.

Un vague sentiment de justice, non ?

Quant à savoir avec quel argent Placé a réussi à posséder une montre de 7 000 euros…  C’est le vôtre, chers con-tribuables, puisque ce type ne vit que de la politique !

C’est que le cumulard et pantouflard Placé a été sénateur, secrétaire d’Etat, ministre, conseiller régional, membre de tout un tas de groupes au Conseil de l’Europe….

Et le plus drôle c’est que ce sinistre personnage se demandait, en 2013, à quoi pouvaient bien « servir nos forces terrestres en dehors des opérations extérieures » tout en soutenant l’idée d’une réduction de 10 milliards d’euros (sur 5 ans) du budget des forces armées.

La sécurité en-dehors de nos frontières, à l’intérieur de nos frontières, un vain mot, une chose inutile, Placé ?

Placé avait quand même réussi à cracher sur la loi et la République au point de devoir 18 000 euros pour 133 PV impayés (attendait-il une amnistie présidentielle ?) en 2013, infractions routières commises avec une voiture de fonction du Conseil régional entre 2004 et 2010… Il semble que lui n’a jamais perdu tous ses points… La montre à 7 000 euros ou le paiement des amendes, il faut choisir.

Placé est choqué par l’agression qui lui donne la tentation d’arrêter la politique. On ne voit pas le rapport, qu’est-ce qu’il s’imagine ce verdâtre libertaire, que c’est à cause de la politique que des mecs se seraient salis les mains en le cognant ? Il est tellement imbibé de ses théories sur la délinquance qui ne serait qu’un fantasme de facho qu’il ne peut pas imaginer autre chose, forcément… Mais s’il arrête la politique, champagne ! Et un nuisible de moins aux manettes, un !

Ses états d’âme ? Ce qu’il pense, ce qu’il croit ? Peu nous chaut. Pourvu que Placé disparaisse de la circulation et cesse de nuire aux Français et à la France, nous, on est contents.

Ça dégomme sec en ce moment du côté des socialauds-verdâtres-salopards qui nous entubent depuis des lustres, après le député Boris Faure qui s’est pris un casque dans la tronche, c’est Placé qui est au tapis.

On mentirait en disant que cela nous fait pleurer.

Source cliquez ici

10:41 Publié dans Revue de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.