Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 04 février 2009

Koukouchner a fait son nid en Afrique…

Réaction de Robert Spieler, Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire

Le journaliste Pierre Péan vient de révéler dans son livre " Le Monde selon K." les très lucratives activités de Koukouchner en Afrique, de 2002 à 2007. Des sommes considérables lui ont été versées au titre de "consultant" par quelques dictateurs africains. Aucun lien, évidemment, avec ses responsabilités politiques.

Ses anciens amis socialistes qu'il a trahi en allant à la soupe sarkoziste, en acceptant le ministère des Affaires étrangères, sont d'une discrétion et d'une pudeur de chaisière. Le groupe PS s'est abstenu de demander des explications au coucou lors de la séance de questions au gouvernement. "Ce n'est pas dans nos méthodes", expliquait Michel Sapin.

Ben, voyons !

mercredi, 28 janvier 2009

Nicolas Sarkozy confond Paris avec Jérusalem !

Réaction de Jean-Claude Rolinat, membre de la Direction nationale de la Nouvelle Droite Populaire :

 

Après que le Président de la République française a reçu à l’Elysée le père du soldat  franco-israélien  Gilad Shalit, la Nouvelle Droite Populaire s’étonne que Monsieur Nicolas Sarkozy paraisse confondre sa fonction de chef de l’Etat français avec celle de Président de l’Etat hébreu.


En effet, si l’angoisse et la démarche du père du soldat Gilad Shalit sont bien compréhensibles s’agissant du sort d’un fils retenu prisonnier du Hamas, il est tout à fait étonnant que le cas d’un militaire servant dans une armée étrangère, en l’occurrence Tsahal, puisse mobiliser les plus hautes instances de l’Etat français, qui devraient avoir en ce moment d’autres soucis et d’autres priorités.

 

L’avenir et le sort du soldat Shalit, s’agissant d’un soldat israélien, sont du ressort exclusif du gouvernement de Jérusalem, pas de celui de Paris. Cette affaire est emblématique de l’ambiguïté et de l’inanité du statut de binational.

 

13:25 Publié dans Nouvelle Droite Populaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : israël, gaza, palestine, proche-orient, politique, ndp, sarkozy | |  Facebook

lundi, 26 janvier 2009

Suite à la tempête de cette fin de semaine dernière, la NDP exige l'enfouissement des lignes électriques...

Trop de compassionnel, pas assez de prévention !

A chaque tempête, l’électricité est coupée, les trains s’arrêtent. Pourquoi ? Parce que les fils électriques flottent sur des mâts dans les airs. Depuis des dizaines d’années, les responsables SNCF et EDF ont des plans dans leurs cartons concernant l’enfouissement des lignes. Une fois enterrées, celles-ci sont à l’abri des coups de vent. Seulement, il paraît que cela coûte cher. En fait, l’argent des recettes EDF ou SNCF est parti ces dernières décennies dans des investissements lointains, au-delà des horizons, faire des « profits financiers ». Qui n’ont pas été à la hauteur des attentes. Et les tempêtes, en France, causent des dégâts catastrophiques, sans parler des morts du fait de l’utilisation de groupes électrogènes dans de mauvaises conditions.

Plus de 900 000 kilomètres de lignes électriques devraient être enterrés. 3 000, seulement, le sont par an. A ce rythme, il faudra plus de trois siècles pour protéger le réseau. Des pays voisins ont déjà pratiquement toutes leurs lignes sous terre. Le chef de l’Etat a fait du compassionnel et de la démagogie contre les sociétés d’assurances dans le Sud-Ouest (soit dit en passant, il va falloir attendre patiemment, comme d’ordinaire, la publication au Journal Officiel de l’état de catastrophe naturelle pour que les indemnisations s’enclenchent). Ce qui est urgent, c’est un plan ORSEC d’enfouissement des câbles électriques. A l’Elysée, on n’est manifestement pas au courant du problème des lignes aériennes. L’activisme verbal ne remplace pas la compétence. La Nouvelle Droite Populaire exige le décuplement du kilométrage annuel d’enfouissement. C’est une question de civilisation.

Nicolas Tandler

 

La NDP vient de publier un tract afin d'exiger l'enfouissement des lignes électriques. Imprimez ce tract et diffusez-le. Cliquez ici.

 

21:12 Publié dans Nouvelle Droite Populaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tempête, sud-ouest, sncf, edf, ndp | |  Facebook

Islamisation de nos villes : grande réunion européenne. Retrouvons-nous tous à Cologne le samedi 9 mai !

03.JPGLa résistance européenne s'organise. Chacun se souvient de la réunion anti-islamisation de Cologne à laquelle je participai, le 20 septembre dernier, où des milliers de gauchistes, encouragés par les autorités CDU (de "droite") de la ville et par le chef de la police, ont empêché la tenue de cette manifestation, attaquant violemment les participants.

 
J'étais à Cologne, il y a 10 jours, à l'invitation du groupe Pro-Köln, pour la cérémonie des voeux à la mairie. Markus Beisicht, le président du groupe (qui espère doubler, voire tripler le nombre de ses élus aux prochaines élections municipales de juin - aujourd'hui, ils sont cinq -) m'a invité à prendre la parole, au nom de la Nouvelle Droite Populaire lors d'une grande réunion européenne qui aura lieu le samedi 9 mai aux côtés de nombreuses délégations dont le Vlaams Belang, le Fpoe et la Lega Nord. Un procès intenté par Pro-Köln aux autorités qui n'ont pas su ou voulu assurer notre sécurité et dont les conclusions sont quasi acquises obligera nolens volens la police à garantir notre sécurité et la liberté de réunion.


Je reviens de Toulouse où notre ami Jean-Pierre Ouvrard qui mène un courageux combat contre l’édification d’une mosquée dans la ville rose, m'avait invité à animer un dîner-débat sur le thème de l'islamisation de nos villes. Comme je l'ai fait à Cologne, j'ai lancé un appel "au rassemblement de toutes les forces nationales et européennes afin de faire face à la plus dangereuse invasion que l'Europe ait jamais connue. Une invasion soutenue et même encouragée par des collabos qui, par souci du profit ou haine de ce que nous sommes et de nos racines, oeuvrent à l'extermination de nos identités provinciales, nationales et européennes. Seuls, nous ne sommes rien. Unis, nous sommes forts."

 

Tous à Cologne, le 9 mai ! La résistance européenne est en marche.



Robert Spieler

Délégué général de la NDP

 

Un tract commun de la Nouvelle Droite Populaire et de Génération FA8...

Ni Israël, ni Palestine…

VIVE LA France et L’EUROPE !!!

 

Suite aux manifestations passées et à venir pour soutenir les politiques israélienne ou palestinienne, la Nouvelle Droite Populaire et Génération FA8 s’associent pour rappeler que ce conflit ne concerne ni l’Europe et encore moins la France. De plus, des individus sur notre sol en profitent pour imposer des discours qui sont très éloignés des intérêts politiques de la France et des Français, ceci est inadmissible.

 

Jusqu'où ira la compromission ?

 

La Nouvelle Droite Populaire et Génération FA8 tiennent à rappeler que seuls les intérêts de nos peuples et de notre civilisation doivent guider les choix politiques de la France (et non être animés par une rhétorique gauchiste, droit de l’hommiste et pro-islamiste).

 

NI HAMAS, NI TSAHAL...

Cette guerre n’est pas la nôtre !

 

 

Nouvelle Droite Populaire

 

Génération FA8

 

Tract Proche orient NDP FA8.pdf

mardi, 20 janvier 2009

Le MNR de Lorraine répond au Républicain Lorrain...

Un communiqué de presse du MNR 54 :

 

Suite à votre article intitulé "Le FN en camping-car" paru dans votre édition du Républicain Lorrain en date du 15 janvier 2009 (page 8), nous tenons à faire valoir notre droit de réponse et apporter les précisions suivantes :

 

Vous écrivez :  "Ce club (Convergences Nationales, ndlr) a pris la relève du MNR, disparu avec le retrait de la vie politique de Bruno Mégret".

 

Le club "Convergences Nationales" n'a en aucun cas pris la relève du MNR qui continue d'œuvrer, lui, dans le sens d'un véritable rassemblement de la droite nationale française en dehors de toute démarche carriériste.

 

En Lorraine, les cadres du MNR sont fidèles au Mouvement, continuent de défendre leurs idées, bénéficient du soutien  des adhérents et sympathisants de la droite nationale et s'organisent pour travailler en complémentarité et non en rivalité avec leurs amis Identitaires, de la Nouvelle Droite Populaire, les exclus du FN, les souverainistes, etc...

 

Nous rappelons également que lors de la dernière cantonale partielle d'Avallon (Yonne) du 11 janvier 2009, la candidate du FN n'a recueilli qu'un maigre 2% des voix, prouvant à quel point son parti n'a plus aucune crédibilité auprès des Français, et qu'en revanche Claude Moreau, membre du Bureau national du MNR, a bénéficié de la confiance de plus de 5% des électeurs, entamant ainsi la remontée de tous ceux qui souhaitent agir ensemble pour sortir la France et l'Europe de l'ornière dans laquelle le sarkozisme les enfonce chaque jour un peu plus. (...)



19:32 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nancy, mnr, lorraine, républicain lorrain, ndp, politique, metz | |  Facebook

lundi, 19 janvier 2009

Cologne : LA REVANCHE DES IDENTITAIRES EUROPEENS...

 

Notre ami Lionel Baland a couvert la grande réunion qui s'est tenue à Cologne ce dimanche en présence des responsables de la droite nationale et identitaire européenne. Rappelons qu'il y a 4 mois, le 20 septembre, Pro-Köln n'avait pas pu tenir sa grande réunion pour protester contre l'édification de la plus grande mosquée d'Europe dans cette ville. Voici ses premières impressions :

 

Ce dimanche, le mouvement Pro-Köln, qui dispose d’élus au conseil municipal de Cologne, organisait une séance de présentation de vœux pour l’année 2009.

 

La séance a eu lieu dans une salle de la mairie. La salle était comble. Les couloirs menant à la salle aussi. Les élus du mouvement Pro-Köln étaient présents. Le président du mouvement, l’avocat Markus Beisicht, a prononcé un discours. L’avocate Judith Wolter, la chef de file du groupe des élus au conseil municipal, s’est également exprimée.

 

Deux invités d’honneur étaient présents : Hilde De Lobel, député au Parlement flamand, et Robert Spieler, délégué général de la Nouvelle Droite Populaire. Ils ont prononcé leurs discours en allemand, ce qui a été très apprécié dans la salle. Le public s’est levé pour applaudir les deux représentants.

 

Un buffet avait lieu dans les couloirs de la mairie menant à la salle de réunion. De la Kölsch, bière locale, était servie à profusion.

 

Nous nous sommes ensuite rendus dans un restaurant à l’invitation de Pro-Köln. Robert Spieler, Hilde De Lobel et moi-même étions assis au côté des dirigeants et élus du mouvement Pro-Köln.

 

Différents cortèges carnavalesques sillonnent la ville en cette période. (Le carnaval s’étale du  11 novembre à 11 h 11 minutes 11 secondes au mercredi des Cendres).

 

 

01:23 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cologne, allemagne, pro köln, ndp, robert spieler, politique, europe | |  Facebook

dimanche, 18 janvier 2009

SOLIDARITE AVEC ANNE KLING !

Nous reproduisons ici le compte rendu publié par Anne Kling de l'affaire qui l'oppose, devant le Tribunal administratif, à son employeur, une organisation internationale, suite à l'édition, en janvier 2007, de son livre La France Licratisée.

 

Nous tenons à manifester ici toute notre amitié et notre entière solidarité avec Anne face à cette nouvelle condamnation de la justice du Système.

 

Synthèse nationale

 

 

LE CONSEIL DE L’EUROPE A GAGNE (1er épisode)

 

forum_grenelle_033[1].JPGLa sentence dans le conflit m’opposant à mon employeur, le Conseil de l’Europe, à propos de mon livre La France LICRAtisée, vient de tomber. Le Tribunal administratif* rejette mon recours, donnant ainsi raison à l’Organisation internationale qui m’avait sanctionnée par une rétrogradation. J’en prends acte. Une audience publique s’était tenue le 22 septembre 2008 devant ce Tribunal. J’y avais développé ma plaidoirie, car je m’étais défendue moi-même, et l’Organisation avait présenté ses arguments. Il s’agit-là de documents publics, puisque énoncés dans le cadre d’une audience publique. Est également publique la sentence du Tribunal.

 

J’ai décidé de publier ces trois pièces – ma plaidoirie, celle de la partie adverse, la sentence – sur le blog, aujourd’hui et les jours suivants. Pourquoi ? Mais pour donner des éléments d’information, de réflexion et même de méditation, aux citoyens européens. Bien entendu, je m’abstiendrai de tout commentaire, puisque l’on ne commente pas les décisions de justice. C’est du reste inutile.

 

Je ne précise pas dans le présent préambule l’objet du litige, il est clairement expliqué dans ma plaidoirie.

 

Donc, voici aujourd’hui l’acte I : ma plaidoirie, présentée devant le Tribunal administratif, le 22 septembre 2008, comme si vous y étiez...

 

« Madame la Présidente, messieurs les juges,

 

La présente affaire se situe dans une longue lignée d’affaires similaires m’ayant opposée depuis six années à mon employeur, le Conseil de l’Europe. Ces affaires ont abouti à trois sanctions : la révocation, tout d’abord, puis le blâme et à présent, la rétrogradation.

 

Comme l’argument de la récidive a été très largement utilisé par la partie adverse, et va certainement l’être à nouveau tout à l’heure, je n’éluderai pas cet aspect des choses. Et même je commencerai par là.

 

Encore que je croie savoir qu’en droit, une affaire est considérée comme terminée lorsqu’elle a abouti à une sanction. Dans mon cas, la première - et principale - affaire a même abouti à une double sanction puisque les propos concernant l’entrée de la Turquie dans l’Union Européenne qui m’étaient alors reprochés ont été sanctionnés par une révocation qui a pris effet au 1er octobre 2002. A cette date, j’ai été mise à la porte du Conseil de l’Europe, en subissant de surcroît l’opprobre d’une révocation publique qui s’est étalée dans les pages du journal régional, qui indiquait clairement mon nom et celui de l’Organisation qui m’employait. Autre point litigieux dont je ne suis certes pas responsable, et sur lequel je reviendrai tout à l’heure.

 

C’était une sanction très lourde qui a duré près de deux ans, jusqu’au moment où votre Tribunal a ordonné ma réintégration, en mai 2004. A ce moment-là, le Secrétaire général a immédiatement rouvert une nouvelle affaire, se terminant par une nouvelle sanction : cette fois, celle du blâme, qui était la sanction initialement requise par le premier Conseil de discipline.

 

Voilà pourquoi il est permis de parler de double sanction pour une même faute.

 

On pourrait donc s’attendre à ce que ce sujet soit à présent considéré comme clos et la première affaire définitivement terminée.

 

Il n’en est rien et pour charger un dossier qu’il faut bien qualifier de plutôt mince au départ, pour bien alourdir un esquif plutôt frêle - en réalité pour étayer une absence de base juridique solide - l’argument de la récidive d’agissements dits fautifs est au contraire très lourdement martelé. Il sert à justifier du point de vue de l’Administration la lourde sanction qui m’est aujourd’hui infligée.

 

Le Statut du Personnel du Conseil de l’Europe  - qui régit les droits et devoirs réciproques des agents et de l’Administration - autorise l’exercice d’activités politiques et associatives. Ses articles 33, 34 et 35, en précisent les modalités.

 

J’ai fait usage de cette possibilité prévue par le Statut. Or, vous le savez, un engagement politique s’exerce dans la durée. C’est un long cheminement, ingrat la plupart du temps, surtout pour ceux qui s’écartent de l’idéologie officielle. C’est ce militantisme qui s’est effectivement exercé durant plusieurs années à travers un certain nombre d’actions et de propos, qui ne cesse d’être qualifié de « récidive » par l’Organisation.

 

Il faut donc admettre que ce qui serait qualifié de persévérance et loué comme tel, s’il s’agissait de défendre des idées et des opinions conformes aux siennes, est blâmé comme étant une « récidive » caractérisée lorsqu’il s’agit d’idées ou  de mouvements politiques qui ne plaisent pas. Car c’est là tout le fond de la question.

 

Cette persistance a même été qualifiée par le Conseil de discipline, dans son récent avis, de désinvolture, voire de mépris : « Ainsi, outre le manque avéré de prudence dans l’expression, le Conseil de discipline perçoit, dans l’attitude de l’intéressée, si ce n’est du mépris, du moins une désinvolture qui illustre un manque de loyauté à l’égard de l’Organisation »

 

Et un peu plus loin : « En conclusion, le Conseil de discipline est d’avis que Mme Kling n’a pas respecté les dispositions de l’article 25 du Statut du personnel, de par la réitération d’agissements contraires à ses obligations, la nature des manquements relevés et la désinvolture dont elle témoigne ».

 

Je  trouve éminemment regrettable que le Conseil de discipline se laisse aller à une telle interprétation de mes activités, voyant dans ma constance à défendre mes idées une marque de désinvolture, voire de mépris à l’égard de l’Organisation. Rien dans mon comportement ne l’autorise pourtant à tirer de pareilles conclusions qui sortent du cadre juridique et ne visent qu’à me  stigmatiser davantage.

 

Dès lors que le Statut du personnel reconnaît à un agent le droit d’exercer une activité politique, le Conseil de l’Europe est-il habilité à lui faire grief d’user de ce droit avec constance? Il le pourrait, certes, si ces activités étaient répréhensibles ou tombaient sous le coup de la loi, ce qui n’a jamais été mon cas.

 

Le Secrétaire général n’est par conséquent pas fondé à me reprocher, dans le but évident de renforcer le caractère prétendument « fautif » de mes agissements, la répétition d’actes licites et légitimes.

 

La longue suite des procédures disciplinaires engagées démontre en réalité

 

* Des précisions sur le Tribunal administratif seront fournies avec la sentence. 

Lire la suite

vendredi, 16 janvier 2009

LANCEMENT DE LA CAMPAGNE NATIONALE D’ADHESIONS 2009 A LA N.D.P.

forum_grenelle_001[1].JPG

 

2009, CONTRIBUEZ AU RENOUVEAU DU MOUVEMENT NATIONAL ET IDENTITAIRE : ADHEREZ A LA

NOUVELLE DROITE POPULAIRE !

 

7 mois après sa création, le 1er juin dernier, la Nouvelle Droite Populaire est devenue une force organisée et reconnue comme l’une des composantes essentielles du mouvement national et identitaire.

 

Consciente des graves menaces qui pèsent sur notre nation et sur notre civilisation, la NDP refuse de voir la droite nationale disparaître du débat politique.

 

Fidèle à sa vocation de contribuer à l’émergence d’un vaste rassemblement pour le renouveau de notre famille politique, elle multiplie les contacts avec les autres organisations nationales afin de proposer aux Français une alternative crédible face à la faillite du Système.

 

Lors de son 1er Conseil national qui s’est réuni le 10 janvier à Paris, la NDP a décidé de lancer une campagne nationale d’adhésions. Le mouvement a besoin de l’aide, militante et financière, de ses sympathisants pour pouvoir développer son action et accroitre son audience.

 

L’objectif fixé étant, d’ici le prochain Conseil national prévu pour le mois de juin prochain, d’atteindre le chiffre de 1 000 adhérents. Ne disposant d’aucun financement public, la NDP a besoin de l’aide de chacun d’entre vous pour réaliser son souhait de voir renaître en France un vaste mouvement national, régionaliste et identitaire digne de ce nom.

 

Nous savons que nous pouvons compter sur vous tous. Alors, sans plus tarder, adhérez à la Nouvelle Droite Populaire !

 

NDP Bulletin Adhésion.pdf

 

mardi, 13 janvier 2009

Les Bompard en garde à vue : QUAND LE SYSTEME PERSECUTE SES OPPOSANTS…

Communiqué de Robert Spieler, Délégué général

de la Nouvelle Droite Populaire :

 

images.jpgJacques Bompard vient de subir avec son épouse une garde à vue de plusieurs heures dans une affaire dont toutes nos sources relèvent qu’elle repose sur les dénonciations d’un personnage, ancien du FN, réputé à Orange pour sa « fragilité ».

 

La justice s’attaque à un maire qui a fait baisser les impôts locaux dans sa ville, qui a réduit considérablement l’insécurité et rendu à Orange son statut de ville belle et fréquentable.

 

Julien Dray n’a pas été mis en garde à vue. Samy Naceri n’est pas poursuivi pour tentative de meurtre bien qu’il eût réglé, une fois de plus, ses différents à coups de couteau. Cherchez la différence…

 

Robert Spieler, Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire, exprime sa sympathie et son soutien à Jacques Bompard. Qu’il se dise que les persécutions du Système sont la Légion d’honneur des combattants pour la Liberté.

 

 

NDP Affaire Bompard 12 01 09.pdf

lundi, 12 janvier 2009

NI DRAPEAUX ISRAELIENS, NI DRAPEAUX PALESTINIENS !

2008 noël ndp stras bca 007.jpgCommuniqué de Robert Spieler, Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire :

 

Des centaines de milliers de personnes défilent en France, les unes soutenant le Hamas et protestant contre la violente invasion de Gaza par Israël, les autres soutenant Israël. La plupart de ceux qui manifestent sont de nationalité française, musulmans pour les uns, juifs pour les autres.

 

Ce conflit qui ne concerne en rien la France, ni l’Europe, permet aux partisans d’intérêts étrangers d’importer sur notre sol haines et violences. Cela laisse songeur quant à la fidélité de certains à la France et à l’Europe en cas de conflit éventuel opposant les intérêts français et européens à ceux d’Israël ou du monde arabe.

 

Les drapeaux israéliens, palestiniens, algériens, turcs et ceux du Hamas doivent être bannis des manifestations qui se déroulent actuellement en France et les responsables politiques qui nous représentent n’ont pas à s’immiscer dans cette guerre.

 

 NDP Com. Proche Orient 13 01 09.pdf

Samedi prochain à Montlhéry, galette des rois de Fier de l'être...

images.jpgSamedi prochain 17 janvier, à partir de 15 h 15, se déroulera à Montlhéry, dans l'Essonne, la traditionnelle galette des rois de nos amis de l'association Fier de l'être qui mène une action remarquable dans le sud de l'Ile-de-France.

Cette année, deux invités prendront la parole au cours de cette sympathique assemblée :

- Nicolas Gauthier, directeur du journal Flash ;

- Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale et membre de la Direction nationale de la Nouuvelle Droite Populaire.

Nos lecteurs qui désirent assister à cette petite fête peuvent prendre contact avec Fier de l'être : 06 30 52 80 68 ou en écrivant à  fierdeletre@voila.fr

Cliquez sur :

 PDF_GALETTE_FIER_DE_L'ETRE 01_2009.pdf

dimanche, 11 janvier 2009

Le 1er Conseil national de la Nouvelle Droite Populaire s'est réuni samedi à Paris...

P1010570.JPGSamedi 10 janvier, s’est réuni à Paris le 1er Conseil national de la Nouvelle Droite Populaire.

 

Dans la perspective des élections européennes de juin prochain, le Conseil national de la NDP confirme son soutien apporté à la liste de Carl Lang dans la circonscription Nord Ouest.

 

Fidèle à sa vocation de contribuer à un vaste rassemblement des forces nationales, régionalistes et identitaires, la NDP suit avec intérêt toutes les initiatives qui vont dans ce sens.

 

Consciente des graves menaces qui pèsent sur la France et sur notre civilisation européenne, la NDP met au premier plan de ses préoccupations la lutte contre l’islamisation de notre continent. Dans cet esprit, elle entend multiplier les contacts avec les autres organisations qui, en France et en Europe, mènent le même combat. C’est ainsi que Robert Spieler, son délégué général, participera dimanche prochain à Cologne (Allemagne), en compagnie de représentants du Vlaams belang, à une réunion du mouvement Pro Köln opposé à la construction de la plus grande mosquée d’Europe dans cette ville.

 

Sept mois après sa création, la NDP se félicite des premiers résultats enregistrés. Elle est devenue aujourd’hui une composante reconnue du mouvement national et identitaire. Implantée dans six régions, elle se fixe comme objectif, d’ici son prochain Conseil national prévu au mois de juin prochain, d’être présente dans la majorité des départements. A cet effet, elle lance cette semaine une campagne nationale d’adhésions.

 

 

Voici le texte du discours d'orientations prononcé par Robert Spieler, Délégué général de la NDP :

 

L277xH400_spieler-7592e.jpgLa Nouvelle Droite Populaire, qui réunit ce samedi 10 janvier son 1er Conseil national, s’engage dans une démarche de rassemblement de la famille nationale, régionaliste et identitaire, avec la ferme volonté de dépasser des clivages qui n’ont plus lieu d’exister, vue la situation dramatique de la France et de l’Europe.

 

Espérance et Résistance !

 

Jamais le danger n’a été aussi grand. L’invasion que nous subissons menace les fondements mêmes de notre civilisation. Cette invasion mortelle doit être combattue, vaincue et les responsables de cette forfaiture doivent être désignés et condamnés.

 

Qui sont les responsables ?

 

Les immigrés ne sont pas responsables de cette situation. Serions-nous à leur place, nous ferions de même. Les responsabilités sont à chercher dans la logique libérale du profit à tout prix ayant entraîné, dans les années 1970, l’importation de populations non européennes supposées être malléables et corvéables à merci. Le capitalisme mondialiste, forcément mondialiste et cosmopolite, s’écroule aujourd’hui sous les coups de butoir de sa folie mégalomaniaque.

 

Si le pouvoir rend fou, le pouvoir absolu et la recherche effrénée du profit rendent totalement fous. « Jupiter rend fous ceux qu’il veut perdre ». Les Grecs anciens avaient déjà désigné la folle démesure de ceux qui veulent, pour leur malheur, se mesurer aux dieux par le terme ubris.

 

Les dirigeants politiques, de droite ou de gauche, et davantage de « droite » au demeurant, portent une responsabilité majeure dans cette situation. Chirac et Giscard ont imposé le regroupement familial, transformant une immigration de travail en une immigration de peuplement. Je le dis très calmement : ils sont, eux et leurs clones, des traîtres à leur Patrie, des traîtres à leur Peuple.

 

Paul Valéry disait : « Rome n’est pas morte de sa belle mort, mais a été assassinée ». Rome est morte le jour où la citoyenneté romaine fut accordée à ceux qui n’étaient pas Romains. Aujourd’hui, de puissants lobbies de gauche, relayés par de misérables vermisseaux de « droite », tout à leurs génuflexions devant la religion des Droits de l’Homme et de la « République », ont imposé leur pensée unique. Nous vivons dans une dictature soft où les combattants nationaux et identitaires sont persécutés, où des lois liberticides interdisent l’expression de la vérité, où des amendes considérables remplacent les bûchers et les gibets.

  

Alors, que faire ?

 

Sur le plan politique, je prône un refus absolu de toute collaboration avec le Système. Nous n’avons pas à considérer que « la droite », c’est mieux que la gauche. Je pense même que c’est pire. Après tout, la gauche fait son boulot et développe ses thèses naturelles. La « droite », quant à elle, se comporte comme le faisait dans l’ancienne D.D.R. un pseudo parti libéral, allié en fait des communistes, qui servait d’attrape-gogos. Je ne peux m’empêcher de penser à Bazaine quand je songe à cette « droite » et au livre de Galtier–Boissière, le fondateur du Crapouillot, De la trahison chez les Maréchaux.

 

Sur le plan idéologique, la défense intransigeante de nos identités provinciales, française et européenne est une ardente nécessité. Peu importe que certains se reconnaissent en priorité dans la petite patrie régionale, dans la Nation française ou dans l’espérance européenne. Ces trois sentiments d’appartenance ne sont nullement contradictoires, mais se complètent. Bien sûr, autant nous refusons le jacobinisme français, autant nous rejetons un centralisme européen piloté par les nains de Bruxelles. Nous exigeons le respect de toutes nos identités !

 

La défense de nos identités passe, qu’on le veuille ou non, par l’émergence d’une Europe de la puissance libérée de la sujétion à l’Empire américain décadent et capable de résister à l’émergence des puissances asiatiques et à l’islamisation de notre continent : une Europe militaire, diplomatique et économique, avec comme partenaire la Russie.

 

Le libéralisme mondialiste entraîne l’Europe vers la ruine. Nous prônons la création d’un espace économique européen aux frontières protégées. Les Chinois n’achèteront plus d’Airbus ? Et alors ? Dès lors que les Européens achèteront européen.

 

Sur les plans organisationnels et comportementaux.

 

La culture du « Führerprinzip » a échoué. On en mesure aujourd’hui les conséquences désastreuses dans notre camp. Il est indispensable de se défaire de cette tentation récurrente chez certains et de s’engager dans une démarche collégiale où le dialogue, le respect de celui qui ne partage pas totalement nos convictions, mais qui fait partie de notre camp, doit remplacer le sectarisme, l’arrogance et l’invective.

 

J’ose le dire : je crois qu’il nous faut aussi pratiquer le pardon des offenses si nous voulons reconstruire demain le mouvement national et identitaire.

 

Construire, reconstruire.

 

Nous reconstruirons, certes, sur un champ de ruines. Mais peut-être fallait-il en passer par là afin que la renaissance fût possible. Cette renaissance passe par le nécessaire rassemblement de toutes les forces nationales, régionales et identitaires. Des milliers de cadres et de militants de valeur sont aujourd’hui perdus dans les ravines du découragement.

 

Je leur demande de reprendre espoir et de songer à ce que leurs aïeux diraient s’ils revenaient parmi nous : « qu’avez-vous fait de la France, qu’avez-vous fait de l’Europe ? » Pour leur mémoire, pour l’avenir de nos enfants, nous n’avons pas le droit de céder au désespoir.

 

Espérance et Résistance !

 

NDP Com. Conseil national 10 01 09.pdf 

NDP Orientations RS 10 01 09.pdf

samedi, 10 janvier 2009

Réunion aujourd'hui du 1er Conseil national de la Nouvelle Droite Populaire...

forum_grenelle_001[1].JPGCet après-midi, se tiendra à Paris le 1er Conseil national de la Nouvelle Droite Populaire.

 

Cette réunion, qui rassemble les membres du Bureau national et les responsables locaux du mouvement, doit permettre de dresser un premier bilan sept mois après la création, le 1er juin dernier, du mouvement.

 

Il s'agira aussi, pour la NDP, de définir une stratégie dans le cadre de la recomposition actuelle du mouvement national. A cet effet, nous vous proposons ici le texte du rapport d'orientation présenté par Robert Spieler, son délégué général.

 

NDP Orientations RS 10 01 09.pdf

vendredi, 09 janvier 2009

Pour Carl Lang : un nouveau groupe au Conseil régional de Basse-Normandie...

images.jpgMM. Jean-Marc Dénier, Claude Guitton, Eric Pinel et Mme Elisabeth Touzot, conseillers régionaux élus sous l'étiquette Front National, sont aujourd'hui suspendus pour non soumission à la fille de Jean-Marie Le Pen.

 

En effet, ils refusent de voir Marine Le Pen diriger, seule, le FN au détriment des cadres de valeur et ce, sans avoir obtenu l'aval d'un Congrès, voire contre ce dernier.

 

Ils refusent d'apporter leur soutien à celle qu'ils considèrent comme responsable de l'hémorragie de cadres et d'adhérents.

 

Ils refusent le concept de candidature "nomade" à la recherche du meilleur score électoral. Enfin, ils refusent d'élire une personne connue pour son absentéisme et son manque d'intérêt affiché pour les questions européennes.

 

Ce faisant, ils ont la conviction d'agir dans la fidélité aux idées défendues par Le Pen père, et donc à leurs électeurs.

 

Ils renouvellent leur soutien à Carl Lang, député européen sortant de la circonscription, et à son positionnement politiquement orthodoxe. Ils saluent particulièrement sa dernière prise de position en faveur du repos du dimanche, pour des raisons familiale, sociale et nationale.

mercredi, 07 janvier 2009

Samedi 10 janvier prochain, à Paris : 1er CONSEIL NATIONAL de la NOUVELLE DROITE POPULAIRE...

vague1bann.jpg

 

Samedi 10 janvier, sept mois après sa création, la Nouvelle Droite Populaire réunira son 1er Conseil national à Paris.

 

Ce sera l’occasion pour le mouvement de dresser un premier bilan quant à son implantation et son organisation. Ce sera aussi le moment de préparer l’avenir, de définir nos axes de campagne et de nous doter de structures appropriées à nos ambitions.

 

En sept mois, la NDP a trouvé sa place dans le paysage politique national. Aujourd’hui, elle est un mouvement reconnu avec lequel il faut compter. En multipliant les réunions (Lille, Metz, Nancy, Sarreguemines, Caen, Strasbourg, Paris…), en participant à de nombreuses manifestations identitaires (journée de Synthèse nationale à Paris, fête nationale unitaire à Angoulême, Forum de la Nation à Lyon, riposte européenne à la construction de la mosquée de Cologne…), en entretenant des contacts amicaux avec les forces identitaires en Europe, en lançant des campagnes militantes sur le terrain (dénonciation des responsables de la crise économique en octobre, appel au boycott de TF1 en décembre…) et en intervenant régulièrement dans la presse tant nationale que régionale, la NDP est devenue la force dynamique de combat et de rassemblement indispensable pour le redressement des forces nationales.

 

La NDP n’entend pas en rester là. Dans les mois qui viennent, elle va accentuer son effort d’implantation pour pouvoir être, au mois de juin, présente sur l’ensemble du territoire. Elle va aussi intensifier ses campagnes réactives et continuer à entretenir des contacts constructifs avec l’ensemble des mouvements et associations attachés à la défense de nos identités, que celles-ci soient régionales, nationales ou européennes.

 

La mobilisation de toutes les bonnes volontés et de toutes les énergies est nécessaire pour réussir ce travail d’implantation en profondeur de notre mouvement. Chaque adhérent peut, à son niveau et selon ses possibilités, contribuer à cette entreprise salvatrice pour notre pays et pour notre civilisation. Voilà pourquoi nous vous invitons à assister à ce 1er Conseil national de la Nouvelle Droite Populaire, samedi 10 janvier à Paris.

 

L’aventure mérite d’être vécue. Refusons le confort du découragement qui, trop souvent, légitime l’inaction dans les rangs nationaux depuis les échecs successifs de ces dernières années. Construisons ensemble le mouvement national et identitaire de demain. Nous comptons sur vous.

 

Pour participer à ce Conseil national, vous pouvez en faire la demande en remplissant le bulletin en PJ ci-dessous ou en écrivant à : ndp@club-internet.fr

 

Cliquez sur : NDP Lettre Conseil national 10 01 09.pdf

lundi, 05 janvier 2009

Contre l'ouverture des grandes surfaces le dimanche : RIPOSTE COMMUNE DE LA NDP ET DE GENERATION FA8...

Tract-boycott.jpgUne réunion à laquelle participaient des membres de la direction de la Nouvelle Droite Populaire et de celle du mouvement Génération FA8 s’est tenue à Paris à la fin du mois de décembre.

 

Constatant que de nombreux points de convergences existaient entre les deux organisations, il a été décidé de mener plusieurs campagnes militantes en commun dans les mois qui viennent. Ainsi, un premier tract commun aux deux organisations vient d’être publié afin de dénoncer la volonté du gouvernement, sous la pression du lobby de la grande distribution, d’imposer le travail le dimanche.

 

Voici le texte du tract :

 

Les gouvernements de droite et de gauche ont successivement détruit la France, l’Etat, la religion, la famille, l’école, l’armée… Maintenant, ils s’en prennent à notre dimanche férié pour en faire un jour comme les autres !

 

Jusqu'où ira la chute ?

 

Notre combat ne se résume pas à la seule défense du dimanche férié en tant que « jour du Seigneur ». Nous voulons défendre un certain mode de vie où l’Homme ne serait pas réduit à l’état de simple consommateur. Pour nous, le dimanche doit avant tout être et rester une journée familiale !

 

Ceux qui, au nom du seul profit, veulent supprimer le dimanche comme journée de repos contribuent à la destruction des fondements de notre Civilisation. Nous ne pouvons l’accepter sans réagir !

 

Voilà pourquoi nous lançons un appel pour que s’organise une vaste riposte populaire face à ce nouveau diktat du gouvernement et des grands trusts de la distribution. Il faut les toucher là où cela leur fait mal :

 

BOYCOTTONS MASSIVEMENT LES SOCIETES QUI PRÔNENT L’OUVERTURE DES GRANDS MAGASINS ET DES GRANDES SURFACES LE DIMANCHE !

 

La Nouvelle Droite Populaire et Génération FA8 s’associent dans cette lutte pour la défense de nos traditions nationales et européennes. Nous voulons que nos vies soient préservées du désordre institutionnalisé que veulent nous imposer le gouvernement et les grandes compagnies multinationales qui ne s’intéressent qu’à notre argent et qui méprisent notre identité !

 

 

Vous pouvez reproduire ce tract afin de le distribuer autour de vous : Tract NDP GFA8 Ouverture dimanche.pdf

A propos du voyage de Nicolas Sarkozy au Proche-Orient…

Communiqué de Robert Spieler, Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire :

 

Mais que va faire Nicolas Sarkozy en Egypte, en Israël, en Syrie et au Liban ?

 

Au moment où les voitures flambent dans toute la France, où l’économie s’effondre et où le chômage explose, Sarkozy, tout à la nostalgie de sa très courte présidence de l’Union européenne joue les prolongations en cherchant à s’octroyer un rôle majeur dans le conflit du Proche-Orient.

 

Foutaises que tout cela. Sarkozy, la France et l’Europe ne pèsent rien dans un conflit qui, au demeurant, ne les concerne en rien.

 

C’est en France et en Europe que se situent les défis qui nous concernent, pas au Proche-Orient. Face à l’invasion que nous subissons, face à l’insécurité grandissante, face à la crise économique majeure qui nous submerge, la réponse radicale doit être française et européenne.

 

Tout le reste n’est que billevesées…

 

mardi, 02 décembre 2008

Roland Hélie à la journée de Synthèse nationale...

Intervention de Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale, en conclusion de la journée nationale et identitaire du 23 novembre à Paris

Robert Spieler : LA NDP EST SUR LES RAILS !

Robert Spieler interrogé par le site Yanndarc lors de la journée de Synthèse nationale, le 23 novembre dernier.

dimanche, 30 novembre 2008

Extraits du discours de Robert Spieler prononcé dimanche 23 novembre lors de la journée de Synthèse nationale :

forum_grenelle_130[1].JPG

Robert Spieler, Délégué général de la Nouvelle Droite populaire

 

 

L’Europe au cours de sa longue histoire a vécu des heures d’epouvante, mais aussi d’espérance. Charles Martel, la Reconquista, Lepante furent des heures lumineuses où l’Europe repoussa l’invasion musulmane.

 

Le 31 mars 1271, lorsqu’ils prennent pied sur la muraille du Crak des Chevaliers, les soldats du sultan d’Egypte jettent le cri de ralliement de la guerre sainte musulmane : «  Allah Akbar ». La clef de la terre chrétienne en Terre Sainte vient de leur tomber entre les mains.

 

1453, sans doute la plus grande catastrophe pour l’Europe et la Chrétienté : la chute de Constantinople. L’empire byzantin, qui avait depuis huit siècles été le rempart contre l’Islam, disparaît. Rien ne semble plus faire obstacle, en Méditerranée, aux envahisseurs.

 

Et, pourtant, la Résistance s’organise. Les chevaliers Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem, installés à Rhodes depuis la chute de la Terre Sainte, mènent le combat sur terre et sur mer. Une poignée d’irréductibles. Ils résistent face à une gigantesque armée de 100 000 hommes, dirigée par quatre renégats, dont un descendant de la famille impériale byzantine. Trois assauts terribles. Le 27 juillet 1480, les Turcs prennent pied sur les murailles de Rhodes. Le grand maître à la tête de ses troupes  a donné pour mot d’ordre : « Mourons ici, mes chers frères, plutôt que de reculer ». Pierre d’Aubusson est blessé cinq fois. Mais les Turcs refluent. L’Europe a vaincu.

 

1683, colline du Kahlenberg. 70 000 soldats polonais, allemands et autrichiens, commandés par Charles V de Lorraine, 30 000 hommes dirigés par le roi de Pologne, Jean Sobieski. A 4 heures du matin du 12 septembre, l’armée autrichienne à l’aile gauche, l’allemande au centre avancèrent sur les Turcs. Une petite partie de la noblesse française, désobéissant à son roi qui était l’allié des Turcs, était présente. Mustapha lança une contre-attaque avec le gros de ses troupes. Alors, l’infanterie polonaise attaqua à l’aile droite et, après douze heures de combat, elle tenait le terrain. A quinze heures, quatre groupes de cavalerie, l’un austro-hongrois et les trois autre hussards de la cavalerie polonaise lourde, 20 000 hommes, chargèrent en descendant des collines, avec le roi à leur tête. Ils allèrent directement dans le camp ottoman pendant que la garnison de Vienne sortait et se joignait au combat.

 

La bataille était gagnée et la guerre de libération des terres européennes fut lancée.

 

Aujourd’hui, face à la menace mortelle qui pèse sur l’Europe, nous devons, comme nos ancêtres, être prêts, s’il le faut, à faire le sacrifice de nos vies.

 

Des traîtres et des collabos ont ouvert les portes de la France et de l’Europe aux envahisseurs. Nous sommes persécutés sur notre propre terre par une Justice aux ordres du système. Cette cinquième colonne qui campe sur notre sol et qui insulte nos hymnes nationaux doit en être expulsée.

 

Lorsque j’entends Jean-Philippe Maurer, député UMP d’Alsace que j’ai bien connu, demander au ministre de l’Intérieur ce que le gouvernement compte faire pour donner davantage de visibilité à l’Islam, en instaurant notamment un jour férié pour les musulmans, je me dis « Jusqu’où ira la chute ? ». Je lui ai posé la question : « Jean-Philippe, pourquoi ce reniement ? ». Il me répond : « Il n’est pas nécessaire que la question posée reflète mon avis ». Extraordinaire tartufferie.

 

Dès lors qu’il considère que les questions qu’il pose à l’Assemblée Nationale ne reflètent pas son avis, mais sont un simple relais des questionnements de ses administrés, je lui demande de poser les questions suivantes à madame le Ministre, Michelle Alliot-Marie :

- « Que comptez-vous faire pour empêcher la construction de mosquées dans nos villes et mettre un terme à l’arrogant prosélytisme de l’Islam en France ?

-  Que comptez-vous faire pour stopper l’action nocive des lobbies et associations pro-immigrés, dont la Halde ?

- Quand comptez-vous présenter un projet de loi visant à interdire les groupes et associations développant une propagande anti-française et anti-européenne ? »

 

Aujourd’hui, le rassemblement de toutes les énergies de la Résistance française et européenne est une ardente nécessité. Seuls, nous ne sommes rien. Unis, nous serons forts. Nous devons dépasser nos différences et œuvrer dans le plus grand respect de nos sensibilités. Mais nous ne considèreront jamais des nôtres ceux qui affirment que les immigrés sont des branches de l’arbre France. Nous devons tous ensemble reconstruire le courant national et identitaire, mais, pour cela, comme le disait Jérôme Bourbon dans Rivarol, la décomposition devra sans doute aller jusqu’à son terme.

 

Ce dont nous avons besoin aujourd’hui, ce n’est pas de courage, c’est d’héroïsme. Que diraient nos aïeux, s’ils revenaient aujourd’hui ? Ils nous diraient : « Qu’avez-vous fait de la France ? Qu’avez-vous fait de l’Europe ? »

 

Vive la Résistance française  et européenne !

samedi, 22 novembre 2008

Dimanche 23 novembre : TOUS A LA 2ème JOURNEE DE SYNTHESE NATIONALE !

 

2ème journée de la revue nationale et identitaire

 

Synthèse logo.JPG

 

Fin du Nouvel ordre mondial :

 

 RENAISSANCE EUROPEENNE ! 

 

 

Dimanche 23 novembre 2008 

 

(de 11 h 00 à 18 h 00)

 

Forum de Grenelle

5, rue de la Croix-Nivert 75015 Paris

Métro Cambronne

 

Avec (liste actualisée d’intervenants) par ordre alphabétique :

 

Pierre Descaves, ancien député, conseiller régional de Picardie, Président de France Résistance

André Gandillon, rédacteur en chef de Militant

Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale

Pieter Kerstens, chef d'entreprise

Anne Kling, écrivain

Henry Nitzche, député au Bundestag (ex CDU – Pro Deutschland)

Frédéric Pichon, président de Europae Gentes

Arnaud Raffard de Brienne, écrivain

Philippe Randa, éditeur et écrivain

Jean-Claude Rolinat, écrivain, élu local en Ile-de-France

Rüdiger Schrembs, président de Pro Munich

Robert Spieler, ancien député, délégué général de la Nouvelle Droite Populaire

Nicolas Tandler, écrivain et journaliste

 

Invité d'honneur :

Filip DEWINTER,

député d'Anvers,

porte-parole du Vlaams belang

 

De nombreuses associations et organisations politiques seront présentes. La librairie Primatice aura un stand. Restauration rapide sur place...

 

Participation : 7,00 €

 

 

Programme de la journée : CLIQUEZ ICI 

23 11 08 2ème Journée de SN.pdf

mercredi, 15 octobre 2008

L'hymne national conspué

La réaction de Robert Spieler, porte-parole de la Nouvelle Droite Populaire :

Expulsons cette cinquième colonne présente sur notre sol !


Peu importe que l'on n'aime ou pas la Marseillaise. Pour ma part, je ne chante jamais ce symbole d'une Révolution massacreuse des peuples et de la tradition. Mais la Marseillaise est aussi le chant que nos soldats entonnaient avant de partir à l'assaut et de mourir pour l'image qu'ils se faisaient de leur Patrie. Respect.


Le fait que la Marseillaise ait été conspuée lors du match de football France-Tunisie démontre que l'intégration est une ineptie et qu'elle a échoué.
 


Il y a, aujourd'hui, sur notre sol, une cinquième colonne qui doit en être expulsée.



Robert Spieler
http://www.robert-spieler.ne
t

samedi, 13 septembre 2008

Communiqué de la Direction nationale de la Nouvelle Droite Populaire :

La Direction Nationale de la Nouvelle Droite Populaire s’est réunie le samedi 13 septembre 2008 et a désigné Robert Spieler, ancien député, au poste de Délégué général, et Jean-François Touzé, Conseiller régional d’Ile-de-France, au poste de Secrétaire général.

 

La Nouvelle Droite Populaire s’inscrit résolument dans une optique de rupture avec l’idéologie dominante et le « politiquement correct ». Elle propose l’émergence d’une véritable Europe de la puissance, respectueuse de ses identités régionales et nationales, et dégagée de toutes influences tutélaires.

 

La NDP  constate l’échec du camp national. Consciente de la nécessité vitale de continuer le combat pour les valeurs qui lui sont chères, elle appelle toutes celles et tous ceux qui veulent reprendre le flambeau à se rassembler pour constituer le mouvement populaire que les Français attendent.

 

La NDP réunira son Conseil national le 6 décembre prochain à Paris afin de mettre en place l’organisation du mouvement.

 

vendredi, 13 juin 2008

LE DIAPORAMA DE LA CONVENTION DE LA N.D.P.

De nombreux amis, présents à la convention nationale constitutive de la Nouvelle Droite Populaire, nous ont demandé de mettre en ligne le diaporama projeté sur écran géant au début de cette réunion. Notre équipe technique, qui a réalisé ce diaporama, vous le propose donc aujourd'hui...
En version actualisée de surcroit...

dimanche, 01 juin 2008

LA NOUVELLE DROITE POPULAIRE S'EST OFFICIELLEMENT CREEE LORS DE SA CONVENTION NATIONALE DU 1er JUIN...

Communiqué de presse : 

 

2027819741.JPGLa Nouvelle Droite Populaire organisait dimanche 1er juin à Paris, dans les salons de l’hôtel Novotel Vaugirard, sa convention nationale constitutive.

 

Au moment où le Front national est en état de dislocation et où une grande partie des électeurs de droite qui s’étaient reportés sur Nicolas Sarkozy se sentent trompés par la politique menée par celui-ci depuis son élection, la Nouvelle Droite Populaire entend redonner à la droite nationale et identitaire vitalité et combativité.

 

C’est dans cet état d’esprit que près de 200 délégués venus de 30 départements ont porté la NDP sur les fonts baptismaux.

 

1923173347.JPGUn bureau politique de 9 membres a été désigné pour conduire la NDP jusqu’à son congrès, qui se tiendra au mois de janvier prochain. Ce bureau comprend, dans l’ordre alphabétique : Philippe Chapron, responsable de la NDP en Basse Normandie, François Ferrier, conseiller régional de Lorraine, Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale, Luc Pécharman, responsable de la NDP en Nord Pas de Calais, Jean-Claude Rolinat, journaliste et écrivain, Chantal Spieler, présidente de Solidarité alsacienne, Robert Spieler, ancien député et fondateur d’Alsace d’Abord,.Jean-François Touzé, conseiller régional d’Ile-de-France (porte-parole), Jean-Philippe Wagner, conseiller régional de Lorraine.

 

1002081650.JPGPlusieurs observateurs de mouvements européens ont assisté à la convention, parmi lesquels Hilde De Lobel, député du Vlaams Belang au Parlement flamand, et Alberto Torresano, du Frente español. D’autre part, la convention a reçu plusieurs messages d'amitié qui ont été lus, dont ceux de Pierre Vial, président de Terre et Peuple, d’Annick Martin, vice présidente du MNR, de Mario Borghezio, ancien ministre du deuxième gouvernement Berlusconi et député européen de la Ligue du Nord, et de Bernard Antony, président de Chrétienté Solidarité. 

 

Au cours de cette convention, les thèmes fondamentaux de la charte de la NDP (*) ont été développés par les différents responsables.

 

918384104.JPGRobert Spieler a insisté sur l’ardente nécessité de défendre nos identités régionales, nationale et européenne pour faire face à la mondialisation débridée qui conduit à l’asservissement de nos peuples. Et de citer Paul Valéry : « Rome n’est pas morte de sa belle mort mais a été assassinée ». Robert Spieler a rappelé "qu'elle a été assassinée de l’intérieur par des collabos qui ont renié les dieux, les valeurs de Rome et ont accordé la citoyenneté romaine aux barbares".

 

1987193977.JPGIl revenait à Jean-François Touzé de conclure cette convention : « La Nouvelle Droite Populaire n’est pas une association de déçus de telle ou telle formation politique, mais le rassemblement de toutes celles et tous ceux qui veulent travailler à la constitution d’une nouvelle force nettement ancrée à droite, capable d’œuvrer utilement à la conquête des électeurs  dans une perspective d’accession aux responsabilités du pouvoir ». Pour Jean-François Touzé « il n’y a pas de fatalité de la marginalisation de notre famille politique. Sur le socle qui est le nôtre, une majorité de nos compatriotes peuvent se retrouver ».

 

 

(*) Les principes fondamentaux de la Nouvelle Droite Populaire sont :

 

1 – Refus de l’immigration et de l’islamisation.

2 - Défense des identités régionales, nationale et européenne.

3 - Application de la préférence nationale et européenne.

4 - Réhabilitation des valeurs familiales et des principes fondamentaux de notre civilisation.

5 - Libération des énergies individuelles, politiques et économiques.

6 - Construction d’une Europe politique indépendante et puissante, fidèle à ses racines helléniques et chrétiennes.

 

Annexe au communiqué :

 

Message de Pierre Vial, Président de Terre et Peuple :

Les femmes et les hommes qui sont attachés viscéralement à leur identité, à leur peuple, à leur terre – terre de nos provinces et terre de notre grande patrie européenne- ces femmes et ces hommes, je les appelle « les nôtres ».

Dans l’esprit de beaucoup des nôtres, règnent aujourd’hui l’incertitude, le doute, le découragement provoqués par le triste spectacle que donne notre camp depuis que ce qui faisait le sens de notre combat – la lutte contre les envahisseurs – semble abandonné par ceux qui appellent les envahisseurs « les branches de l’arbre France ».

Face au désarroi, il faut rallumer la flamme de l’espérance. Il faut regrouper toutes les bonnes volontés, toutes les énergies pour organiser la résistance et la reconquête. Ce sera une longue marche, mais cette journée du 1er juin doit être une étape importante pour que cette longue marche se mette en mouvement.

C’est le vœu que je forme en vous adressant mon fraternel salut.

 

Message d'Annick Martin, Vice-présidente du MNR, aux participants de la convention de la NDP :

 

J'ai dû renoncer à participer à la convention de la Nouvelle Droite Populaire à laquelle j'étais invitée. En effet, comme vous le savez, des raisons conjoncturelles font que cette participation aurait pu être interprétée de façon malveillante ou intéressée.

 

Très attachée à la cohésion du MNR, j'ai donc décidé de ne participer à aucune manifestation susceptible de créer une quelconque ambiguïté avant le 22 juin, date du prochain conseil national de mon mouvement politique.

 

Je tiens toutefois à assurer les participants de ma solidarité et de mon amitié, car je reste favorable à toute entreprise de rassemblement, dans le respect des identités et des appartenances de chacun.

 

Message de Mario Borghezio, ancien ministre et député européen de la Ligue du Nord :

C’est important que les forces nationalistes, populaires et identitaires trouvent en France la possibilité de donner vie à une initiative politique unitaire pour combattre avec plus d’efficacité la mondialisation de l’Europe et le projet technocratique de Bruxelles.

J’ai le plaisir de vous l’annoncer aujourd’hui en avant première : les quatre ministres de la Ligue du Nord ont demandé l’organisation d’un référendum contre le traité de Lisbonne.

Je regrette beaucoup de ne pouvoir être des vôtres à l’occasion de la création de la Nouvelle Droite Populaire, mais nous avons cette fin de semaine notre grand rassemblement près de Bergame, où nous attendons 100 000 personnes pour commémorer une importante bataille historique, en ce lieu qui est devenu sacré de notre lutte identitaire.

Lors de mon intervention, je transmettrai à tous les participants la bonne nouvelle qu’est la création en France de la Nouvelle Droite Populaire.

 

Message de Bernard Antony, Président de Chrétienté Solidarité :

Chers amis,

Vous m'avez fait l'amitié de m'informer de vos initiatives et de vos projets et, si je l'avais pu, j'aurais volontiers accepté votre invitation à assister à votre congrès.

Je suis en effet persuadé de ce que le même désir de faire renaître un grand mouvement national nous rassemble. Celui-ci devra se construire certes sur la fidélité aux valeurs fondamentales de la patrie, de la justice sociale et de la culture de vie.

Mais il devra aussi apporter des réponses aux défis de notre temps, qu'on ne saurait élaborer à la seule lumière des débats du XIXème et du XXème siècle. Je vous souhaite donc un très bon et très imaginatif congrès. Très amicalement. Bernard Antony